Si ces dernières années, de nombreux parcs nous ont impressionnés, il en est de même pour les constructeurs. Depuis 2014, avec Helix à Liseberg (Suède), Mack a mis les petits plats dans les grands. Ce n’est pas tous les jours que l’on voit apparaître un double launch coaster à flanc de colline agrémenté de sept inversions. Mais le meilleur dans cette histoire, c’est que le manufacturier allemand a continué à nous sortir de belles bêtes : Flash à Lewa Adventure en 2016, DC Rivals Hypercoaster à Warner Bros : Movie World en 2017. N’oublions pas que Mack, c’est aussi l’apparition de rides d’un genre nouveau : le big dipper (Lost Gravity) ou encore le powersplash (Pulsar). Cependant, les USA échappent encore à ces innovations Deutsche Qualität. Mais c’était sans compter sur Silver Dollar City qui semble vouloir remédier à cela !

Silver Dollar City prépare déjà le terrain

Tout le monde est là ? Très bien, on s’installe et on pose les bases du sujet. Ce gros projet du parc américain ne date pas d’hier. Disons que les premières traces du chantier remonte au mois d’octobre dernier. Bon, il n’y avait pas de quoi faire jouir mamie, on voyait juste des engins de chantier déboiser cette partie du parc pour y mettre des petits piquets :

Silver Dollar CityPour ceux qui ne le savent pas, Silver Dollar City fait partie des parcs américains ayant un look très naturel/forestier. C’est aussi le cas de Dollywood (forcément), Knoebels ou encore Holiday World. Puis, les jours se sont écoulés, le déboisement y allait de plus belle (Nicolas Hulot ne s’en est toujours pas remis), ça mettait des footers en place puis un beau jour, que voit-on ? De jolies caisses en bois où il est inscrit Mack Rides. Was für eine gute Nachricht ! (En voilà une bonne nouvelle, merci Google Trad’). C’est à partir de ce moment-là que l’on a commencé à évoquer l’arrivée d’un launched spinning coaster. Puisque oui, rappelez-vous, Mack avait fait des essais sur Blue Fire et il semble que cela ait intéressé du monde.

Après tout, pourquoi pas ! Ça se tient surtout que le terrain est assez grand et qu’il est bien vallonné. En tout cas, s’il y a bien un élément du projet qui est en avance, c’est la gare. Déjà qu’elle en impose, le gros œuvre de cette dernière est quasiment bouclée.

Bon, c’est bien beau tout ça mais on est pas là pour se tripoter la nouille sur des planches de bois ! Ainsi, pour faire passer notre colère, le parc a décidé d’installer quelques poteaux avec des rails. Le pire, c’est que ça marche, les fans ont retrouvé leur calme car ils savent désormais de quelles couleurs sera le ride ..Silver Dollar CityTime Traveler …

Forcément, qui dit nouvelle attraction, dit nom déposé et/ou concept-art traînant sur internet. Silver Dollar City n’échappe pas à la règle puisque le 2 décembre 2016, le parc dépose le nom de Time Traveler qui…

A/ est une des paroles de la chanson Time of my Life
B/ se traduit par voyageur du temps
C/ est le nom d’un spin-off sur la saga Terminator
D/ la réponse D

Après cette minute d’égarement, revenons à notre ride. Time Traveler, c’est ainsi le nom déposé par le parc. De plus, Silver Dollar City avait diffusé trois concept-art avec un synopsis pour chacun. Pour Time Traveler, ça ressemblait à cela :

Silver Dollar CityEst-il vraiment possible de voyager dans le temps ? Selon un showman entreprenant, qui a pris résidence en périphérie de SDC, c’est tout à fait possible ! Vous entrez dans un entrepôt rempli de montres fantastiques, de cadrans étranges et d’engrenages tournants; y compris un grand tableau noir expliquant le principe du voyage dans le temps. Une fois à l’intérieur, vous êtes invités à monter dans un engin inspiré d’une horloge et à remonter au temps de l’Empire Romain. Après le compte à rebours, vous êtes lancés dans le temps. En planant et en tournant à travers une étrange version artisanale de l’ancienne Rome, vous pourriez vous méfier d’être pris dans un mauvais tour. De retour en station, il est écrit que toutes le ventes sont définitives et qu’il y a aucun remboursement possible “.

La storyline est plutôt sympa mais surtout, c’est que cela colle parfaitement avec la rumeur d’un launched spinning coaster de chez Mack. En plus, si l’on observe correctement le concept-art de la gare, on peut remarquer qu’elles ont approximativement la même allure. Allez hop, le mystère est résolu, Sherlock Holmes peut rentrer chez lui. Mais pas si vite, le parc a décidé de troubler les pistes.

… ou Wild Mountain ?

Qu’est ce que c’est que cette histoire ?! Eh oui, mon p’tit pote, on ne se laisse pas faire dans le Missouri ! En février dernier, Silver Dollar City a déposé un nouveau nom : celui de Wild Mountain. Très bien et on fait quoi avec ça ? Eh bien, on essaye de faire des rapprochements et ça tombe bien puisque ça peut coller avec un des autres concept-arts diffusés par le parc  :

Silver Dollar City Tout ce qui brille peut ne pas être réel. Pouvez-vous faire la différence ?

Découvrez que vous voyagez à la recherche de la mystérieuse grotte d’argent dont on disait qu’elle se trouvait dans les régions inexplorées des monts Ozark, près de SDC. Mais méfiez-vous ! Beaucoup d’explorateurs avant vous, à la recherche de ces richesses, ont perdu leur chemin.

Un air étrange et hurlant s’ajoute à la sensation de malaise qu’il n’est pas bon d’explorer les grottes abandonnées. Au moment où vous apercevez l’entrée effrayante, il est trop tard pour revenir en arrière. Votre chariot commence à prendre de la vitesse, vous passez à côté d’équipements miniers oubliés. L’exploration est une aventure, mais ce voyage décoiffant mènera-t-il à la richesse ?

Gros changement d’ambiance, on passe sur un ride qui semble un plus costaud. Si cela est à rapprocher avec Mack, un modèle vient immédiatement en tête, le big dipper. Le seul exemplaire à ce jour est Lost Gravity à Walibi Holland. Mais, c’est surtout quand on voit cette image que l’on se dit que le modèle peut coller :

Silver Dollar City

Roland Mack analysant un possible layout de Big Dipper

Du coup, plutôt Time Traveler ou Wild Mountain ? Sinon, soyons fous : serait-il possible que Silver Dollar City nous sortent les deux ?

Un futur hit parmi les hits ?

Dans tous les cas, ce futur ride pourrait s’inscrire dans la liste des très bonnes attractions du parc. En effet, Silver Dollar City n’est pas avare en excellent rides. On pourrait citer le B&M oldschool Wildfire, construit à flanc de colline, Powder Keg, le launch coaster à air comprimé S&S ou encore Outlaw Run, la première création 100% RMC ouverte en 2013. Mais Silver Dollar City, c’est aussi un Screamin’ Swing S&S (j’adore ce truc) ou encore du kiddie Zamperla !

 

C’est sur ce ride pris à fond les ballons que l’on va se quitter. Pour résumer, Silver Dollar City est en train de nous concocter une jolie surprise pour l’année prochaine. À la sauce allemande qui plus est, et ça, on prend. Surtout quand on voit ce que le constructeur allemand nous a sorti ces dernières années. Cependant, les indices sont encore peu nombreux pour déterminer avec exactitude ce qui nous attend l’année prochaine.

Pour cela, il faudra que tu viennes sur le forum pour te tenir au courant des dernières news ! 🙂