Cela fait quinze jours que le National Roller Coaster Day est passé. Quinze jours pour se remettre de ses émotions après les annonces plutôt alléchantes de Cedar Fair. Avec trois nouveaux RMC et un Infinity Coaster Gerstlauer, le groupe a cassé la tirelire pour mettre tout le monde d’accord. Pour les retardataires qui ont loupé des épisodes, on en parlait ici. Désormais, la réponse de Six Flags était plus qu’attendu. Comment le principal concurrent de Cedar Fair allait-il réagir ? Allait-il nous sortir une réponse de champion ou alors une réponse de pucelle ? Les annonces sont tombées ce matin et il est temps de décortiquer tout ça !

Six Flags s’embellit de trois nouveaux rides …

Comme l’année dernière, trois nouveaux rides viennent garnir l’offre des parcs Six Flags. Qui sont alors les heureux élus ?

Six Flags Over Georgia : la meilleure nouveauté de ce cru 2018 mais aussi la plus prévisible. En effet, Georgia Cyclone, le wooden du parc, avait fermé ses portes à la fin du mois de juillet. De ce fait, l’option retrack by RMC était plus que probable. Surtout après l’apparition de marques de peintures sur certaines parties de la structure, technique employée par Rocky Mountain Construction pour les retrackings. Aujourd’hui, le parc a confirmé cela avec la présentation de Twisted Cyclone. Sérieusement les gars, elle est où votre imagination ?

Assez court mais plutôt original dans son ensemble, ce nouveau RMC propose des statistiques assez sympathique : 731 mètres de layout, 30,5 mètres de haut, 80km/h et trois inversions. Pour le constructeur, la principale contrainte pour ce projet était de ne pas sortir de l’emplacement actuel du ride. D’ailleurs, il s’agit du site le plus compact jamais convertit par RMC. Dernier point : les trains qui sont plutôt jolis.

Six Flags Fiesta Texas : annoncé depuis le 3 août dernier, en avance par rapport aux autres parcs du groupe pour cramer la fraîcheur de la première mondiale à California Great America, SFFT aura le droit à un Raptor Track du constructeur RMC. Son p’tit nom ? Wonder Woman Golden Lasso.

Six FlagsMalgré tout, on note une seule différence avec la version californienne. En effet, Rocky Mountain Construction a prévu une station mobile qui va permettre à l’attraction de tourner à trois trains (contre deux pour la version de CGA). Pour le reste, c’est la même chose, je vous renvoie donc à la fiche du coaster.

Six Flags Mexico : terminons avec le parc mexicain qui va recevoir un free spin S&S répondant au nom de Wonder Woman Coaster. Wahouuu quelle surprise … Comme pour le précédent ride, je vous laisse aller checker ses stats sur Captain Coaster.

… et de multiples flat rides

Eh oui, pour les autres parcs, ce n’est pas de chance ! C’est un nouveau flat ride ou rien du tout.

Six Flags Great Adventure & Six Flags Over Texas : dans la catégorie des parcs qui s’en sortent correctement, SFGA et SFOT sont les heureux vainqueurs. En effet, les deux parcs vont recevoir un Starlight du constructeur suisse ABC Rides. C’est quoi ce truc ? Cette machine va clairement en faire reculer plus d’un car il faudra l’estomac bien accroché pour affronter la chose.

Comme on peut le voir sur la vidéo de présentation, les deux modèles seront thématisés : l’un sur le personnage Cyborg et l’autre sur Harley Quinn.

Six Flags Discovery Kingdom : toujours dans la catégorie des parcs qui s’en sortent bien, il y a SFDK qui va recevoir une première mondiale : un SkyWarp du constructeur Skyline Attractions. Fortement inspiré du Larson Loop, le principe de l’attraction se résume à deux trains attachés entre eux qui effectue un même parcours, composé de deux inversions.

Six FlagsSix Flags Magic Mountain & Six Flags New England : dans la catégorie “peu mieux faire”, on s’attaque aux Giant Discovery Zamperla qui équiperont ces deux parcs Six Flags dès l’année prochaine. Petite différence ici pour le modèle de SFMM qui sera un peu plus haut : 52,5 mètres contre 45 mètres pour la version standard. Pour le parc californien, une zone sera retapé pour accueillir la nouvelle attraction.

Six Flags Great America : que serait une annonce Six Flags sans un loop Larson ? Rassurez-vous, Six Flags ne l’a pas oublié et il est destiné à Six Flags Great America. Comme pour SFMM, celui-ci verra sa taille augmentée : on passe de 22 à 30,5 mètres de haut.

Six Flags Great Escape & Six Flags La Ronde : les deux mal-aimés qui reçoivent des attractions moisies. Je n’ai même pas le courage de développer …

Du water ride pour le reste du groupe

Six Flags America :  remplacement de la Lazy River pour une nouvelle Action River avec des vagues.

Six Flags St-Louis : apparition d’un Hybrid Proslide BehemothBowl40/TornadoWall 60 comme à Six Flags Over Georgia.

Waterworld : ajout d’une structure avec seau qui se renverse.

Malgré une mise en scène pathétique, je vous mets la vidéo de présentation des différentes nouveautés ainsi qu’une carte récapitulative.

Six FlagsAlors que Cedar Fair a plutôt bien réussi son exercice, Six Flags n’a pas réussi à se montrer à la hauteur. Hormis le retrack et le Raptor Track RMC, le groupe ne s’est pas décarcassé pour ses nouveautés 2018. Rajoutez à cela une vidéo promotionnelle plus que kitsch et des erreurs de statistiques et vous obtenez une annonce décevante.