Pour la 9ème année consécutive, le Parc Astérix se transforme pour Halloween et propose “Peur sur le Parc” du 14 Octobre au 5 Novembre.

Coasters World était de la partie pour le lancement de l’événement : petit aperçu global de ce qui se veut l’un des événements Halloween les plus ambitieux de la région parisienne.

P1100076

Peur sur le Parc repose sur un cocktail bien rôdé depuis ses débuts – deux mazes (trois depuis 2013), des animations dans les allées sombres de la Rue de Paris, et des attractions re-décorées pour l’occasion.

Et ça fonctionne ! Chaque année, les visiteurs sont plus nombreux à plébisciter le parc pour cette saison en particulier. Mis à part peut-être, par sa thématique, le Manoir de Paris, je ne connais pas d’événement Halloween en Ile-de-France qui suscite autant de réactions et attire autant de monde…

Les classiques sont de retour

Tout le monde a déjà vu circuler sur son mur Facebook ou sur Twitter une vidéo du “boucher” déboulant derrière un troupeau de visiteurs effrayés, dans les allées du parc.

Ce boucher, c’est le point d’orgue de La Maison de la Peur, maze (comprenez labyrinthe, ou maison hantée) “historique” de l’événement. Elle se parcourt à pied et, même si les thèmes se superposent un peu sans grande cohérence, l’ensemble des grandes “peurs” sont évoquées. Et ce, avec cette belle mise en scène finale où notre acteur à tronçonneuse surgit dans un halo de lumière, prenant par surprise les visiteurs qui se ruent vers la sortie… sans savoir que l’acteur va les poursuivre jusqu’au bout.

Deuxième maze présente depuis 2013 et qui prolongea l’arrivée d’Oziris, La Colère d’Anubis est peut-être un peu moins effrayante, mais plus originale : les acteurs sont dans leurs rôles, leurs maquillages réussis, et le décor et atmosphère globale de l’attraction rentrent parfaitement dans le thème de la zone égyptienne. Méfiez-vous : les acteurs peuvent surgir d’un peu partout… Pour le reste, je ne gâche pas la surprise et ne vous en dis pas davantage…

La troisième, Mission Perdue, propose aux plus jeunes munis de lunettes 3D de partir à la découverte de mystérieux extra-terrestres. C’est un peu plus forain, mais le mélange excitation / tension est bien dosé pour les enfants.

Au rayon des autres animations, notons dans le Théâtre de Panoramix le spectacle de magie un poil gore mais plutôt immersif, Magna Maleficus. On trouve aussi au cinématographe Metamorphosis, spectacle dans lequel vous pourrez découvrir un homme se transformer en étrange créature. Enfin, évoquons les décors variés m dans le fond du parc. La Rue de Paris, habituellement sombre et assez vide, prend ici tout son sens, avec ces chevaliers morts-vivants, sorcières et autres araignées géantes qui en font bondir plus d’un. Efficace, même si les familles aimeraient peut-être pouvoir utiliser un chemin de traverse plus soft pour atteindre la zone égyptienne sans avoir à faire le tour du parc, ni avoir à subir les cauchemars de leurs enfants pendant les 15 jours qui suivent…

Une excellente initiative, qui date de 2016 : ces feux tricolores placés à l’entrée de chaque zone, et qui indiquent le niveau de peur ressentie. Une très bonne idée – qui, en plus, arrive à être esthétique. Chapeau.

P1100116

 La Foire aux 6 Trouilles, première scare zone du parc !

Chose très intéressante, le parc propose pour la première fois cette année une scare zone (restreinte à un coin du parc, en face des Chaudrons). Pour les non-initiés, il s’agit d’une zone à l’air libre où animations et acteurs viennent donner vie aux lieux. Dans le cas du Parc Astérix, il s’agit d’une petite place bien isolée :

P1100309

Cette “Foire aux 6 Trouilles” enchaine, de 10h à 18h, les animations. Spectacle de “sacrifice” des décadents, jeux d’adresse animés par d’inquiétants clowns avec à la clé, pour les gagnants, des peluches… en mauvais état. C’est un premier essai intéressant : les acteurs ont de la répartie, les rôles et costumes sont originaux malgré un thème très répandu.

On sent que le parc est sur une brèche – entre volonté d’un événement encore relativement familial (les acteurs ne s’acharnent pas encore trop sur vous) et envie de monter encore la peur d’un cran. Il va être intéressant de voir comment les choses s’orientent sur les saisons à venir.

P1100162

P1100273

IMG_3572

P1100298

IMG_3579

P1100285

D’ailleurs, le parc continue de parier fortement sur cette période phare, puisque l’année prochaine, c’est à partir du 4 Octobre (!) que l’événement sera proposé.

A noter également l’arrivée cette année, après les Pass Rapidus, de Pass Peur (à 20€), vous donnant un accès prioritaire aux 3 maisons hantées ainsi qu’à Métamorphosis.

Un petit plus serait, peut-être, de faire interagir à l’avenir ces Pass Peur avec les animations existantes. Imaginez : à votre arrivée au parc, lors de la récupération / achat de votre Pass, vous êtes isolé dans uns pièce particulière, menotte passées aux poignets, cagoule sur la tête. Un acteur prend votre mugshot, et un pass personnalisé où figure la fameuse photo et la mention “Condamné” vous est remis. A 11h30, avant leur ouverture; vous êtes invités à faire les Mazes en priorité, SEUL, votre nom connu des acteurs… Ou bien vous êtes publiquement appelé sur scène lors du show de sacrifice pour une animation originale. 

Je m’emballe un peu, mais vous l’aurez compris : il est possible d’upgrader encore un peu plus ce service pour lui donner une vraie valeur ajoutée.

Les nocturnes

Les soirs du 28 au 31 Octobre, de 19h à 1h, le parc ouvre pour une “seconde journée” (billets spécifiques à 39€). Au programme notamment, Inferno, spectacle “du Feu”, et le Drakkar Fantôme, mais aussi attractions et maisons hantées ouvertes ainsi qu’un très joli spectacle nocturne pyrotechnique et de mapping sur Oziris. Une belle manière de finir la journée en beauté.

En conclusion, de manière visible, Peur sur le Parc prend de l’ampleur et s’étend spatialement sur le parc. Les classiques sont là, solides, et cette Foire aux 6 Trouilles marque le début de tests intéressants. Pourquoi pas, par exemple, proposer lors des nocturnes de libérer les monstres sur l’ensemble du parc ? C’est peut-être exigeant opérationnellement, mais si tout est au niveau de ce qui est actuellement,  le retour sur investissement serait certainement rapide, et pourrait permettre au parc de se hisser au niveau de grands events Halloween européens.

Un dernier mot, pour terminer, sur le parc. Nous avons tous été étonnés par la qualité des opérations, et l’état général du parc. En dehors du duo vieillissant d’attractions phares (Goudurix et Tonnerre de Zeus), les derniers ajouts, Discobélix et Pégase Express, sont des modèles d’intégration, de détails et d’intelligence opérationnelle. Le sytème de sacs et placement sur le Discobélix, par exemple, est simple mais magistral – bravo au parc pour ces efforts, qui, on l’espère, vont durer et s’amplifier.

Au vu des dernières annonces du parc, c’est plutôt bien parti…

P1100094

 

P1100090

IMG_3417

IMG_3520

P1100134

Crédits photos :

  • Parc Astérix pour les deux photos de l’intérieur des maisons hantées & le spectacle nocturne d’Oziris,
  • Gleap pour Coasters World.

Merci au parc pour leur invitation à cette journée d’inauguration !

Des questions ? Une remarque ? Votre avis sur l’article ?
Laissez-nous un petit commentaire juste en dessous !