J’ai le plaisir d’inaugurer un nouveau type d’article, que l’on va maintenant proposer régulièrement : les reviews de coaster. L’idée est de choisir un coaster, récent ou pas d’ailleurs, de détailler son expérience, d’explorer ses forces et ses faiblesses, en étant plus précis qu’ un simple avis Captain Coaster. Bien sûr, mon avis reste subjectif et ne vaut pas plus ou moins qu’un autre, c’est pour cela que plusieurs membres de l’équipe me succéderont pour écrire d’autres reviews, afin d’avoir un ensemble assez varié au final.🙂

Voilà pour la petite intro mais rentrons dans le vif du sujet, à savoir : Icon, le nouveau launch coaster de chez Mack, qui a ouvert il y a quelques semaines à Blackpool Pleasure Beach.

Blackpool Pleasure Beach est situé dans une station balnéaire du nord-ouest de l’Angleterre, dans une ambiance très pier : vieux woodens, pay per ride, vue sur mer, théma kitsch voire minimaliste… mais qui possède une ambiance toute particulière et un charme fou !

Avec ses 10 coasters, quand même, le parc commence à manquer de place, et c’est peu dire quand on voit l’espace dans lequel ils ont agencé Icon :

On commence à se sentir à l’étroit ici…

Ne tournons pas autour du pot : la théma d’Icon est très à l’image du parc : le portail d’accès à l’attraction semble nous indiquer un thème vaguement asiatique, les trains (assez jolis) font penser à des beaux reptiles et la gare… bon c’est un hangar vraiment moche. Sur le parcours, pas de théma : ce sont les autres coasters à proximité qui font office de décor. À voir si vous y êtes sensible ou pas 😉

Notez ce ciel totalement improbable !

On emprunte la file d’attente qui semble avoir été insérée au pied de biche entre la gare et une autre attraction, et nous voici dans la station, plutôt sobre et propre, avec son transfert track intégré ! On ne présente plus les trains Mack, ils sont beaux et confortables… que du positif. Ah, mais auraient-ils une fâcheuse tendance à vibroter ? 🤔

Le mur du fond fait partie du transfert track, si si !

Je ne vais pas faire durer le suspense plus longtemps, le launch qui lance le train sur le parcours est vraiment d’une mollesse inouïe, à nous faire passer Blue Fire pour un launch à câble🤦‍♂️. Mais qu’importe, on passe le tunnel et son sympathique effet de brume (sauf pour les porteurs de lunettes qui ne verront rien de la suite😅) pour attaquer le camel back bien pentu. Et on a le droit à une bonne dose de G positifs dans le creux et un gros airtime, puissant notamment à l’arrière.

Ca commence pas si mal en fait !

La suite du parcours, c’est un enchaînement de virages au ras du sol, dont certains assez secs. Les S-turns sont sympas, mais l’impression qui domine ici est le manque de vitesse ! On passe le In-Line Twist qui procure un gros hangtime et on plonge à nouveau dans le tunnel avec un 2ème bon airtime à la clé. 🎢

Arrive ensuite le 2nd launch, lancé celui-ci qui redonne un peu de vitesse au train, mais…c’est toujours aussi mou. 😐

A mon sens, le meilleur élément du parcours est l’Immelman qui suit. A l’arrière du train, on y ressent un bon hangtime au sommet, qui se transforme petit à petit en éjector lorsque le train gagne de la vitesse en descente ! 😍

Un éjector et une pelouse artificielle se cachent sur cette photo.

Et de nouveau, des changements de direction, certains bien secs, mais encore une fois : où est la vitesse ? 🙄 On a de sérieux temps morts, et c’est selon moi le principal défaut de cette machine…

La contrepartie, c’est que le coaster propose une bonne longueur, vraiment agréable et inattendue étant donné l’espace dans lequel il est niché. Si vous aimez les coasters longs, quitte à accepter quelques temps morts, alors vous y trouverez votre compte. Par contre, si comme moi, vous préférez sacrifier quelques centaines de mètres de rails au profit d’un rythme plus élevé, vous risquez d’être déçu.

Comme quoi, c’est pas la taille qui compte !

En résumé, on a quand même une très bonne machine, au layout assez original et avec quelques bons airtimes en prime. Un très bon ajout pour Blackpool qui attendait quand même un ride de qualité depuis 1994 ! Et cela rééquilibre l’offre entre woodens (globalement funs) et autres steels (globalement décevants). Une bonne raison d’aller fair un tour à Blackpool cette année ! 🇬🇧

Mon conseil pour la place : à l’arrière, pour le fabuleux passage de l’Immelman. 😍

 

Les +

  • Longueur du parcours
  • 3 bons airtimes
  • Fluidité
  • Interaction avec les autres coasters

Les –

  • Launchs affreusement mous
  • Manque de vitesse
  • Temps morts

Une petite vidéo on-ride, pour se faire une idée :

Pour voir d’autres avis, rendez-vous sur la fiche Icon sur Captain Coaster !

Florian
Juin 2018