Deuxième partie du long format consacré à l’IAAPA, la plus grande association dédiée à l’industrie des attractions.

Le parc Disneyland à Anaheim a fermé ses portes pendant 412 jours entre mars 2020 et mai 2021. Le sort de l’emblématique resort californien illustre sans équivoque les retombées drastiques de la Covid-19 sur l’industrie des parcs de loisirs. En effet, en 2020 la fréquentation a chuté de 67,2% en moyenne dans les 25 parcs les plus visités au monde, selon un rapport de la Themed Entertainment Association.

La fréquentation du parc Disneyland originel a baissé de 14 millions de visiteurs sur l’année 2020 (Photo : Orange County Register)

Les mesures de confinement, la fermeture des frontières ont contraint l’International Association of Amusement Parks and Attractions à adapter son fonctionnement. Mais plus que jamais, l’IAAPA éduque et connecte l’industrie pour préparer son avenir.

De nouveaux évènements en ligne

A l’image de ses adhérents, l’IAAPA a réorienté ses activités sur les platesformes digitales sous ces contraintes. « Nous avons annulé le Spring Summit EMEA prévu l’an dernier en Italie, l’Expo Europe prévue en septembre dernier à Londres, ainsi que le Sommet Commercial cette année en février. » indique Jakob Wahl, président de la branche EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) de l’association.

En juin 2020, l’organisation tient pour la première fois un salon d’exposition en ligne – l’IAAPA Virtual Expo Asia. Cet évènement s’inscrit parmi les nombreuses conférences virtuelles désormais organisées par l’IAAPA – multilingues – toute l’année.

En effet, une session d’échange sur la réouverture des parcs de loisirs a eu lieu en Avril. Un panel mélangeant parcs à sensations, aquatiques, mais également zoos et musées expliquent leurs protocoles. La réaction de leur public à ce nouvel environnement fait aussi partie du débat. Ces réunions virtuelles restent généralement accessibles à tous.

Néamoins, interviewé dans le cadre de l’exposition virtuelle, le Vice-Président Exécutif d’Intamin Sascha Czibulka pondère : « Cela ne remplacera pas les réunions en présentiel, mais c’est le début d’une nouvelle tendance dans l’industrie.«

Page d’accueil de l’IAAPA Virtual Expo Asia 2020 (Source : IAAPA)

En plus des conférences aux salons d’exposition en Europe, Asie et à Orlando, l’IAAPA offre à ses adhérents un programme de webinaires éducatifs. Disponibles en Anglais, Espagnol et Portugais, ces sessions d’informations en ligne se tiennent plusieurs fois par mois. Participer assidument à ces webinaires délivre une certification officielle IAAPA, attestant des nombreuses formations suivies sur les enjeux du secteur.

Chaque webinaire se conclut généralement par une foire aux questions. Ce moment d’échange permet de prendre contact directement avec un.e intervenant.e et d’ainsi approfondir sa formation.

La reprise des évènements en présentiel

Le Fira Barcelona a accueilli l’IAAPA Expo Europe 2021

IAAPA Expo Europe 2022 map

Organisée du 27 au 30 septembre à Barcelone, l’Expo Europe marque le grand retour des événements physiques. « La vaccination prenant son cours en Europe, nous [avons gardé] espoir quant à la tenue de l’événement » précise Jakob Wahl. L’exposition a accueilli 438 exposants, et proposait en point d’orgue une visite guidée à PortAventura.

Le Vice-Président Europe de l’IAAPA annonce aussi de « nouveaux formats où d’enthousiasmants invités extérieurs à l’industrie prendront la parole pour apporter un autre angle de vue. » Pour la première fois dans une Expo Europe, un jour dédié au développement durable est prévu en collaboration avec le parc PortAventura. En 2020, le resort catalan se démarque comme le premier parc à thème possédant un bilan carbone neutre.

IAAPA échange Jakob Wahl 2021 Barcelone

Le public écoute Jakob Wahl inaugurer l’IAAPA Expo Europe 2021 en respectant la distanciation sociale

L’association a adapté le fonctionnement du salon d’exposition phare aux normes sanitaires établies par l’Organisation Mondiale de la Santé. Sur place, le Directeur des Opérations pour la branche Europe, William Khabbaz se déclare « ravi de constater que le site a mis en place les protocoles sanitaires (masques, distanciation physique, désinfection, etc.) dans son fonctionnement quotidien. »

Inclusivité, TikTok : l’IAAPA s’empare de nouveaux thèmes

Outre la journée du développement durable, le programme des conférences à l’IAAPA Expo Europe 2021 se démarque par l’ajout de thèmes inédits. Tout.e adhérent.e à l’IAAPA peut se porter volontaire pour présenter une session éducative. Les divers comités de l’association examinent ensuite les candidatures et leur pertinence pour établir un programme de sessions éducatives à chaque salon professionnel.

IAAPA échange TikTok Barcelone 2021, Charlotte Depuydt

Charlotte Depuydt, Responable Marketing pour le groupe Plopsa, souligne les bénéfices de TikTok en termes de taux d’engagement

Le panel d’intervenant.e.s inclut évidemment des fournisseurs ou opérateurs d’attractions. Mais membres de la presse, influenceur.ceuse.s ou des contributeur.trice.s externes à l’industrie apportent aussi leur éclairage. Comme les webinaires, chaque session se conclut par une foire aux questions qui permet à chacun.e d’échanger directement avec des personnalités reconnues dans le secteur.

IAAPA échange accessibilité Mack Rides Koebele Barcelone 2021

Responsable Commercial en Chef de Mack Rides, Thorsten Koebele met en lumière le système d’embarquement séparé pour les personnes à mobilité réduite du constructeur allemand

Sur son site internet, l’IAAPA affirme que ces sessions éducatives ont pour but de « bousculer les schémas de pensées traditionnels sur la manière de faire du commerce ». Ainsi, ces échanges variés – des nouveaux modes de communication à l’accommodation des handicaps – reflètent cette ambition de l’association internationale.

Mentorat, webinaires dédiés : l’IAAPA accompagne les jeunes en début de carrière

Enfin, l’IAAPA consacre une part majeure de ses ressources à l’accompagnement des jeunes professionnel.le.s du secteur, ou à celles et ceux qui ont pour ambition de travailler dans l’industrie.

M. Wahl affirme même que le programme Young Professionals « n’a jamais été si important. » Le comité réunit des personnes de divers horizons entre 18 et 35 ans. A chaque exposition majeure de l’IAAPA, une conférence spécifique offre l’occasion aux professionnels encore en début de carrière de s’exprimer, et de se rencontrer.

IAAPA forme et connecte jeunes ambassateurs Barcelone 2021

L’équipe d’Ambassadeurs bénévoles de l’IAAPA Expo Europe 2021 (Photo : Jakob Wahl)

« Notre industrie connaît une pénurie de jeunes talents. C’est à ce propos que l’IAAPA en tant qu’association s’efforce de soutenir ses adhérents de plusieurs façons » souligne Jakob Wahl.

Mentorat : l’éclairage d’une apprentie

Le système de mentorat constitue un des axes majeur de soutien aux jeunes professionnel.le.s. Depuis 4 ans, l’IAAPA met en lien ces jeunes professionnels avec des vétérans de l’industrie.

(Photo : LinkedIn)

Actuellement Responsable Marketing pour le Moyen-Orient à Whitewater, Cassidy Newman a suivi le programme l’an dernier, de janvier à décembre. « Je recherchais une piste pour m’impliquer davantage avec l’IAAPA, et ai découvert ce programme à travers l’offre de l’association auprès des jeunes professionnels » explique t-elle. « Ce n’était que ma deuxième année parmi l’industrie. […] Avoir l’occasion d’apprendre auprès d’une personne avec une vaste expérience, autant dans le monde professionnel que dans l’industrie du loisir et du divertissement m’a attirée. Je voulais absorber tout ce que je pouvais de leurs expériences. »

Mme Newman souligne par ailleurs la densité des enseignements reçus. « Quelques conseils les plus précieux que Jamie Flaherty [mon mentor] m’a appris se focalisent sur comment obtenir l’adhésion de son équipe […], comment nouer et entretenir des relations à long terme avec son réseau, et comment « coacher » lorsque je suis experte sur le sujet travaillé mais que je ne suis pas en position de supériorité hiérarchique. »

Ce soutien peut aussi continuer au terme du programme. « Il y a plusieurs mois je peinais à me décider sur la suite de ma carrière. Avoir la possibilité de joindre [mon mentor] (même 7 mois après la fin officielle du programme) fut d’une valeur inestimable. »

« Apprendre des erreurs que l’on a pas commises »

Cassidy Newman a également présenté lors de la conférence Young Professionals de l’Expo Europe 2021 (Photo : C. Newman)

M. Flaherty a notamment conseillé à Cassidy Newman de respecter le temps des autres et d’impliquer le reste de son équipe. « Je fais en sorte que je demande le conseil ou feedback des autres pour l’intégrer dans le produit final » ajoute l’assistante marketing du constructeur d’attractions aquatiques.

« Quel inconvénient à apprendre des erreurs que l’on a pas commises ?«  renchérit Mme Newman. Le recul mais aussi le réseau des mentors offre parfois de nouvelles perspectives à son apprenti.e. Aussi, le mentor peut « recommander une branche de l’industrie que l’on ne connaît ou envisage pas, mais qui correspond parfaitement à vos attentes. »

Mentorat : retour d’expérience d’un mentor

Jeroen Nijpels (Photo : Blooloop)

Jeroen Nijpels, président de JNELC (représentant commercial de Zierer notamment), a également participé au lancement du Mentorat. « Ces dernières années, je me suis rendu compte que moi-même je manque parfois d’un mentor selon certaines étapes de ma carrière. Donc, de ce point de vue là également, j’ai souhaité contribuer à la formation des futurs dirigeants de notre industrie en me proposant comme mentor » explique t-il.

Le comité Young Professionals s’efforce de sélectionner le duo mentor/apprenti le plus compatible. Il requiert un minimum de 4 réunions par an, avec la possibilité d’échanger davantage. « Je demande à mon apprenti de préparer chaque meeting, que nous prévoyons environ toutes les 6 semaines. Ces échanges se focalisent sur le projet de carrière, développer son réseau et ses compétences. » ajoute M. Nijpels.

J. Nijpels (à gauche, deuxième) collabore et représente Zierer Rides depuis de nombreuses années

La solidarité intergénérationnelle offerte par le mentorat accompagne les jeunes professionnel.le.s pour affronter les défis autant techniques que personnels. « Mon apprenti actuel vient d’avoir son premier enfant. Ma fille est née il y a 12 ans – équilibrer ie familiale et carrière est ainsi un exemple d’enjeu plus personnel sur lequel on échange » précise le président de JNLEC.

Un ticket d’entrée dans l’industrie plus accessible ?

Jakob Wahl se déclare conscient de la charge financière conséquente pour participer à ces évènements phares. Ainsi l’IAAPA a récemment introduit plusieurs initiatives pour se rendre accessible auprès des jeunes aspirant.e.s professionnel.e.s. « Nous proposons un tarif d’adhésion [à l’IAAPA] plus abordable pour les étudiants et jeunes adhérents – seulement 50€ par an. Nous nous sommes mis d’accord pour ces jeunes adhérents pour leur accorder une entrée gratuite aux salons d’exposition, car nous voulons qu’ils fassent partie de notre communauté » conclut le Vice-Président allemand de l’IAAPA.

Par ailleurs, le comité Young Professionnals a inauguré un canal Slack pour faciliter et encourager les discussions et rencontres. Membre du comité pendant 3 ans, Ella Baskerville explique que « les différents seminaires aux salons d’exposition sont de qualité, mais elles ne sont accessibles qu’à un public extrêmement privilégié. Avec Slack, désormais, il est possible d’échanger toute l’année, et dans le monde entier pour tout.e jeune professionnel.le. » Outre plusieurs salons de discussions, cette nouvelle plateforme organise aussi plusieurs fois par an des sessions de jeux ! Encore une preuve que s’amuser ensemble reste au coeur de l’industrie.

Prochaine session de jeu en novembre ! (Source : IAAPA)

Octobre 2021
Philippe-Minh Nguyen

Photos, Propos recueillis et traduits de l’anglais par Philippe-Minh Nguyen
sauf exceptions indiquées