Roller Coaster Tycoon… Ca vous dit quelque chose ? Comment pourrions nous ignorer ce géant du jeu de gestion de parcs d’attractions ? Surtout qu’avec ce nouvel opus, sobrement appelé Roller Coaster Tycoon 3, tout passe en 3D…et un simulateur de montagnes russes a fait son apparition sous le doux nom de CoasterCam™ ! 🙂

C’est donc après deux précédents volets en 2D, qui avaient été critiqués car trop semblables, que Frontier a Roller Coaster Tycoon 3repris le flambeau pour tout changer ! Enfin, pas le modèle économique du jeu, puisqu’il faut passer à la caisse plusieurs fois pour avoir l’intégralité des fonctions avec les 2 add-ons sortis ensuite (plutôt bons d’ailleurs !). Finalement, on reprend les mêmes recettes : il s’agit ici de gérer un parc d’attractions, que ce soit dans un mode libre de bac à sable ou lors d’une campagne, pas toujours passionnante car les objectifs oscillent entre le trop facile et le presque impossible (à s’arracher les cheveux pour faire plaisir à un VIP qui visite le parc…).Roller Coaster Tycoon 3La création du parc se fait toujours sur le modèle du maillage posé au sol : les diagonales existent mais sont difficiles à manier, quant aux chemins courbes, on repassera. Le problème de tout cela est que le réalisme en a pris un coup… Les flat rides sont à la fois trop thématisés pour qu’on puisse en faire ce qu’on veut, mais ils défient aussi certaines fois les règles élémentaires de la physique et de la sécurité… Bref, c’est très cartoon et mignon, mais ça ne ressemble pas à un vrai parc. Heureusement que la communauté a pris le problème en mains et a développé de nombreux mods et packages d’objets pour tromper le jeu.

Roller Coaster Tycoon 3Tous les outils habituels de la gestion sont là : les tarifs d’entrée et de chaque attraction, les horaires d’ouverture (de nuit dorénavant !), les suppléments des produits vendus dans les boutiques,  le recrutement des employés, les campagnes marketing, les pensées des visiteurs etc…

Passons à la conception des montagnes russes. Les connaisseurs des précédents RCT ne seront pas perdus puisqu’il s’agit exactement du même menu. Malgré la 3D, la navigation et le choix des portions de voie se fait très facilement, mais ne permet pas une liberté totale car on ne peut choisir qu’entre des portions de voie déjà existantes, pour des résultats parfois bizarroïdes. Très pratique aussi, comme vous pouvez le voir, on peut maintenant mettre des trains transparents en service pendant la construction afin de ne pas avoir une mauvaise surprise lors des tests. C’est ensuite le moment tant attendu et encore unique dans RCT : on embarque, on baisse le harnais, et on hurle sur notre machine ! Oui parce que ce n’est pas No Limits, et les à-coups font mal, même derrière son écran. La fluidité est morte entre temps. Au niveau de la vitesse également, on a remarqué que la simulation semble accélérée et brutale alors qu’en vue extérieure, le train va à vitesse tout à fait normale.

Une petite compilation d’incongruités made in Roller Coaster Tycoon 3 : 🙂

Au niveau prise en main par contre, c’est très simple, ce qui permettra aux moins exigeants et aux néophytes de créer facilement et rapidement une grande panoplie de parcs et de coasters.

Des questions à propos de RollerCoaster Tycoon 3 ? Accédez à notre FAQ sur le Forum 🙂
Depuis, RollerCoaster Tyccon World est sorti en tant que 4e volet officiel de cette saga.
Enfin, une version iOS a été éditée, et est disponible sur l’AppStore.

On résume !
Prise en main très simpleEmbarquement dans ses créationsCartoonesque et coloré
Campagne inintéressanteGraphismes un peu trop cubiquesCréation limitée par les dalles carréesLes visiteurs sont cons, non ?
2.8Limité pour la création
Graphismes
Facilité de prise en main
Réalisme
Optimistion
Fun
Durée de vie