Depuis son ouverture en 1966, Fraispertuis City est un parc qui se démarque dans le paysage des parcs d’attractions français. Impossible, en visitant le parc, de ne pas tomber sous le charme de son environnement, de ne pas admirer le soin du détail apporté à son aménagement et à la décoration de ses attractions. Pirates’ Attack (en 2009), Timber Drop (en 2011), La Ronde des Rondins et la Rivière des Castors (nouveautés 2014), ou bien encore Santy Anno et Hissez Haut (nouveautés 2015) sont de véritables modèles d’intégration, dont beaucoup de parcs de moyenne envergure s’inspirent.

Timber Drop

Timber Drop - Fraispertuis City

Coasters World à Fraispertuis City

Derrière Fraispertuis City, il y avant tout une passion : celle de Patrice Fleurent et de sa famille qui gèrent le parc d’une main de maitre, ajoutant des nouveautés à intervalles fréquents, avec beaucoup de goût, sans jamais oublier de penser à l’évolution à long terme du parc.

Depuis l’ajout de Timber Drop en 2011, le parc souhaitait à nouveau faire parler de lui en proposant une grande nouveauté unique et marquante, et ainsi ravir les fans de sensations fortes tout autant les familles les plus courageuses. Ce sera chose faite la saison prochaine. Laissez-nous vous présenter la nouveauté 2017 du parc : Golden Driller.

Golden Driller : 4 expériences !

C’est un investissement ambitieux de 4 millions d’euros que va réaliser le parc avec Golden Driller, l’année prochaine. Pour assurer la réussite de ce nouveau projet, le parc a souhaité s’entourer d’un constructeur helvète réputé : c’est donc Intamin, rien de moins, qui a été commissionné pour procurer aux visiteurs du parc de nouvelles sensations.

“Vous vouliez des sensations ? Nous allons dépasser vos espérances” Voilà la promesse de Fraispertuis City avec Golden Driller. Ambitieux, me dites-vous ? Et pourtant, le parc a quelques atouts à faire valoir.

Fini de vous faire languir : que sera Golden Driller ?
Certains d’entre vous l’avaient déjà deviné, Golden Driller sera une tour de chute libre(Giant Drop). Avec ses 66 mètres de haut, il s’agira de la deuxième plus haute tour de chute libre en France (derrière Le Donjon de l’Extrême, ouverte récemment à Nigoland).

En revanche, vous ne vous attendiez sûrement pas à ce qui va suivre : l’attraction proposera non pas une, mais quatre expériences différentes de chute ! En effet, chaque nacelle proposera un système d’assise différente : on aura une nacelle en position assise standard, une nacelle assise avec effet tilt, une nacelle debout sans plancher, avec effet tilt (ou standup floorless tilt, dite « à califourchon ») et, tenez-vous bien… une nacelle stand-up tilt avec plancher !

Golden Driller - Fraispertuis City

Ce dernier type de nacelle ne se trouve que dans un autre parc : à Drayton Manor (UK), sur une tour qui ne fait “que” 55 mètres. C’est donc, une fois de plus, un record mondial que Fraispertuis City entend battre avec Golden Digger. Et ceux qui ont testé cette tour à Drayton Manor pourront vous le confirmer : le plancher augmente l’effet de hauteur, et l’effet tilt la surprise avant la chute…

Pour autant, la famille ne sera pas en reste : avec les deux nacelles assises accessibles dès 1m20, et équipées de harnais dernière génération assurant une liberté de mouvement accrue donc une sensation de chute renforcée ! On retrouve ces mêmes harnais sur les plus récentes tour de chute américaines :

Free Fall USA

Avec cette attraction, Fraispertuis City proposera donc aux visiteurs des expériences uniques en France, qui devraient surprendre les visiteurs faisant le déplacement jusqu’à Jeanménil.

L’univers pétrolier américain

On le sait : Fraispertuis City n’est pas du genre à poser ses attractions sur une dalle de béton, sans décoration aucune. Golden Driller n’échappera pas à la règle…

Pour commencer, soulignons que le nom “Golden Driller” fait référence à une statue de 23 mètres de haut du même nom, située à Tusla, dans l’Oklahoma. Inaugurée en 1966 (c’est à dire la même année que la création de Fraispertuis !), elle rend hommage à “l’audace des Hommes de l’industrie pétrolière”.

Golden Driller - Fraispertuis City

La statue Golden Driller

Cette statue sera l’emblème de l’attraction et apparaitra donc sur son logo. Le bas de la tour sera intégrée dans une structure de décors en bois, rappelant les bâtiments miniers de l’époque de la ruée vers l’or.
En arrière-plan se distinguera la montagne emblématique du parc, montagne totalement remise à jour par l’Atelier Artistique du Béton, dont les travaux seront terminés durant la saison 2017.

Les nacelles de l’attraction représentent autant de trépans (outils de forage rotatifs) qui seront hissés en haut de la tour symbolisant un derrick, avant d’être lâchés à toute vitesse pour continuer le forage du puits.

Golden Driller - Fraispertuis City

Maquette de l’attraction

Les dirigeants du parc travaillent avec Intamin depuis 2013 sur le concept de l’attraction, et c’est le 1er Février 2016 qu’a eu lieu la signature officielle ! Le parc dispose encore de quelques mois pour finaliser les détails de ce grand projet, et compte beaucoup sur la réussite de la saison 2016 pour pouvoir financer et réaliser d’un coup toute la zone (y compris donc sa décoration et l’aménagement paysager de la zone).

La touche finale de l’immersion sera assurée par la musique, puisque IMAScore réalisera une bande son propre à l’attraction !

Vous l’aurez compris, c’est à nouveau à un ajout ambitieux que s’attelle Fraispertuis City, avec visiblement toujours le bon goût et la cohérence qui caractérisent les projets du parc.

Détails techniques

Nous n’avons pas résisté à l’envie de vous présenter une petite fiche technique reprenant quelques données techniques dont, on le sait, vous êtes friands !

– Modèle : Giant Drop/Multi Drop 4
– Hauteur totale de l’attraction : 66 m
– Coût de l’attraction (hors génie civile et décoration) : 4 millions d’euros
– Espace requis de zone de chargement/déchargement : diamètre de 11 m (à mettre au regard du Donjon de l’Extrême de Nigloland…)

– Accès aux nacelles en positions assises : à partir d’1,20m
– Accès aux nacelles en positions sans sol et debout : à partir d’1,40m

– Vitesse de chute libre : 90 km/h
– Décélération (freinage) : 4 g
– Puissance requise – estimée : 95 kW/véhicule
– Pic de puissance (départ de tous les véhicules en même temps) 800 kVA

Golden Driller - Fraispertuis City Nacelle standard :
– Vitesse de montée véhicule Standard : 3,7 m/s*
– Temps total du cycle véhicule Standard : 75 s*
– Capacité horaire théorique véhicule Standard : 192 passagers*

 

Nacelle assise, sans plancher avec effet tilt :
– Vitesse de montée véhicule Assis et Incliné : 2,7 m/s*
– Temps total du cycle véhicule Assis et Incliné : 95 s*
– Capacité horaire théorique véhicule Assis et Incliné : 150 passagers*
Golden Driller - Fraispertuis City

 

Golden Driller - Fraispertuis City Nacelle debout, sans plancher et avec effet tilt (à califourchon) :
– Vitesse de montée véhicule Sans Plancher et Incliné : 2,7 m/s*
– Temps total du cycle véhicule Sans Plancher et Incliné : 105 s*
– Capacité horaire théorique véhicule Sans Plancher et Incliné : 136 passagers*

 

Nacelle debout, avec plancher et effet tilt :
– Vitesse de montée véhicule Debout et Incliné : 2,4 m/s*
– Temps total du cycle véhicule Debout et Incliné : 115 s*
– Capacité horaire théorique véhicule Debout et Incliné : 125 passagers*
Golden Driller - Fraispertuis City

En attendant l’ouverture…

On suivra évidemment avec attention le chantier de l’attraction. Vous pourrez notamment suivre l’avancement des travaux grâce à notre partenaire Fraisp’Fan, et en discuter tout au long de l’hiver sur le forum !

Bravo au parc pour ce choix courageux, souhaitons-leur désormais bonne chance pour les mois de construction qui s’annoncent 😉

Au nom de Coasters World, nous tenons à remercier toute l’équipe de Fraispertuis City, de nous avoir communiqué l’ensemble des éléments techniques de cet article.

Mathieu C. et Mathis
Juin 2016
Reproduction totale ou partielle interdite sans autorisation écrite de Coasters World.